Composter

COMPOST

Que mettre dans un compost :

Du vert :

  • épluchures de légumes,
  • mauvaises herbes (adventice – non montées en graines),
  • tonte (herbe),
  • feuillage (sauf résineux),

Du brun :

  • brindilles sèches,
  • feuilles mortes,
  • copeaux, écorces,
  • marc de café, thé

A ne pas mettre dans un compost :

  • matières minérales, comme du sable ou des cailloux,
  • terre,
  • marrons, noyaux d’avocat,
  • peaux d’agrumes en grandes quantités,
  • peaux de bananes,
  • pommes de pin,
  • plastique, mégots.

Consignes à respecter :

Tous les éléments mis dans le compost doivent être coupés le plus petitement possible.

Mélanger l’apport à la dernière couche supérieure de compost se trouvant dans le bac.

Merci de mettre vos apports dans le premier bac uniquement (selon panneaux à venir).

Quand mettre votre compost :

Le Jardin de l’Aqueduc est ouvert au public tous les samedis et dimanches. Aussi, si vous êtes riverains, vous pouvez venir déposer vos épluchures le week-end.

Pour info :

Le compost se fabrique grâce à des micro-organismes qui décomposent les matières mises dans le bac et les transforment en compost (humus), avec l’aide des vers de terre (eusenia).

Les facteurs favorisant son élaboration sont :

  • le taux d’humidité, c’est pourquoi, il faut un mélange harmonieux entre le brun et le vert,
  • l’oxygène de l’air, c’est pourquoi, il faut mélanger le compost (ce qui est fait à l’occasion des rendez-vous mensuels) et ne pas le tasser,
  • Un compost qui fonctionne génère de la chaleur (dans ce cas là, il faut le laisser travailler et ne pas le mélanger),
  • Le volume du compost achevé n’est que de 10 % du volume total des déchets organiques.